Les Hélices

Helice

On ne peut pas mettre n’importe quelle hélice sur n’importe quel moteur au risque d’avoir de piètres performances et dans le cas des moteurs électriques au risque d’une surchauffe de ce dernier et du contrôleur pouvant amener à leur destruction si l’hélice est trop grande.
Il est important de bien se référer à la notice du moteur pour connaître quelles hélices sont recommandées en fonction de l’alimentation.

Les hélices sont caractérisées par leur diamètre et par leur pas, valeurs le plus souvent exprimées en pouces.
Exemple : Pour une hélice 11x6 on aura un diamètre de 11’’ (pouces) et un pas de 6’’ (pouces)
Le pas représente l’angle de chaque pale. Dans le cas d’une hélice 11x6 ça veut dire que l’hélice avancera de 6’’ pour chaque tour.
Un faible pas donnera plus de couple et de traction statique et favorisera les montées, alors qu’un grand pas donnera plus de vitesse mais le moteur s’essoufflera plus vite lors des ascensions.

Pour un avion lent, on choisira plutôt une hélice d’un grand diamètre avec un petit pas alors que pour un avion rapide on choisira une hélice de petit diamètre avec un grand pas.
A noter, que sur les propulsions électriques, plus on augmente la tension (le voltage) en augmentant par exemple le nombre de cellule de la batterie, plus il faudra diminuer la taille de l’hélice et inversement, tout en restant dans les normes de consommation préconisées par le fabriquant du moteur au risque d’une surchauffe.

Les hélices prévues pour les motorisations électriques sont optimisées pour cette utilisation (elles sont plus fines et plus légères) et ne doivent pas être utilisées sur des motorisations thermiques au risque d’une possible rupture.

Pour bien mesurer le rendement d’une hélice dans le cas d’une motorisation électrique, rien ne vaut un wattmètre pour mesurer la consommation et un peson pour mesurer la traction.
Dans le cas d’une motorisation thermique il vous faudra un peson et un compte tours.

Pensez également à bien équilibrer vos hélices avant de les mettre en service. C’est primordial pour éviter les vibrations souvent cause de dommages sur les modèles.

Important pour votre sécurité :
A l’atelier, il est primordiale de TOUJOURS démonter l’hélice de votre modèle électrique quand vous faites des essais ou des réglages radio. Vous n’êtes pas à l’abri d’un démarrage intempestif !
De même sur le terrain de vol, ne faites JAMAIS tourner le moteur s’il y a du monde dans le champ de l’hélice.
Cette dernière remarque est également valable dans le cas d’une motorisation thermique.

Bon vols !
L’équipe Absolu modélisme